insula1500.pngL'Insula Latina Neolovaniensis est un « kot à projet » privé situé sur le campus de Louvain-la-Neuve dont le but est de promouvoir l'usage du latin comme langue parlée. Son action est essentiellement basée sur des Cēnæ Latīnæ, sorte de tables de conversation latines qui sont régulièrement proposées aux personnes intéressées.

Les instigateurs de ce kot, communément appelés les Insulaires − Insulānī en latin − invitent aussi régulièrement des latinistes confirmés, que ce soit pour une Cēna Latīna ou même pour un séjour prolongé. Ils ont aujourd'hui déjà reçus des hôtes d'Italie, de Lituanie, du Mexique, de Slovénie, d'Autriche et de Russie. C'est donc également pour ceux qui fréquentent ce « cercle » une occasion de rencontrer des étrangers avec lesquels ils ne peuvent communiquer que par l'intermédiaire du latin.

Ils organisent en outre occasionnellement, en collaboration avec la fondation Hūmānitās Eurōpae et l'académie du Vīvārium Novum des voyages culturels à Rome pour les étudiants de l'université qui voudraient approfondir leur connaissance du latin dans ladite académie.

 

Les Insulaires se tiennent à la disposition de toute personne intéressée, que ce soit pour prendre part aux Cēnæ Latīnæ ou à tout autre évènement, ou pour toute proposition ou soutien.

insula@humanitaseuropae.eu

Insula Latina Neolovaniensis

Carmen de Insulā Latīnā ēmersā
Ab insulānō quōdam pactum
et adhuc imperfectum



1.Fāta Deōsque canam, quōrum arte hominēs humilēsque
paucīque et fortēs valuēre domāre ferīna
spectra latīnum quæ cultum omnem destituēre.
Clīō mī memorā quī, quantum, quōmodo, quando,
5.clāssem instruxērunt magnam Belgiōque relictō,
iam prīmum in scholā eā nova quæ nunc usque vocātur
attamen orbe in tōtō nōta vetustaque, fāmā
magnā clāra fruītur sunt ibi dulce morātī.
Acceptīs ālīs volucrisque et nōmine rāræ
10.inde ratēs iterum prōfectūrī ingrediuntur
sēsē undīs trādunt et ventīs vēla secundīs;
Ītalicās adeunt ōrās Vīvāriī et altās
præteritīs antrīs rupēs scandunt et amīcōs
conveniunt fratrēs iam dīlectōsque magistrōs.
15.Indeque tanta fidēs inde trōiāna sapientia
trādita eīs antīqua est, necnōn sermo latīnus.
Sēminis acceptī studiō quōcumque serendī
flāgrantēs abeunt; et iam maria alta peragrant.
Illūsī ventīs, errant, ubīque vagantur,
20.ex ōra ad lītus vādant quippe undique pulsī
semper sēcēdunt semperque remōtius omnī
ab hominum cœtū. Dehinc et dēpositā spē
iam vēla flectunt Lethæi ad flūminis ōra,
cum dandam esse salūtem Dī statuunt miserātī
25.Insulam eīs ēmergunt undīs ēditam ab īmīs
Dein Pater Omnipotens ita cælō fātur ab altō:
« Insulā ab hācce latīnā lūmen et inde coruscet. »

 

 

Article édité à propos de l'Insula Latina dans la revue Mélissa [PDF]

(extrait du fascicule 162, parût le 13 juin 2011 - site de la fondation Melissa)